Atelier des 4 éléments – Stage mensuel sur la croissance de l’Être

Les 7 cycles de l'être

IV – Le quatre : le socius

 

IV
Le Quatre

Organisation
Le Groupe

Le Quaternaire est le chiffre sacré de ce monde, de la terre et des hommes. Il s’inscrit à égale distance de l’Unité impénétrable et du septénaire, qui exprime son union à la Triade divine, c’est à dire à l’Un considéré sous ses trois rapports avec la création: puissance, intelligence, amour.
Dictionnaire des symboles

Plus, depuis le Néolithique surtout, l’Humanité se resserre sur soi par effet de croissance, plus, afin de se faire de la place à elle-même, elle se trouve vitalement obligée de découvrir les moyens, toujours renouvelés, d’arranger ses éléments de la façon la plus économique d’énergie et d’espace. Ceci avec le résultat extrêmement remarquable (sinon inattendu pour le biologiste) que, sous l’aiguillon même de ce besoin et de cette recherche, et par l’effet même des nouveaux dispositifs imaginés, ce qui paraissait d’abord n’être qu’une tension mécanique et un regroupement quasi-géométrique imposés à la masse humaine se traduit maintenant en montée d’intériorité et de liberté au sein d’un ensemble de particules réfléchies mieux harmonisées entre elles.
P. Teilhard de Chardin, Le groupe zoologique humain p. 132

L’Aigle ne nous ordonne pas de vénérer notre inventaire, il nous ordonne de le dresser, c’est tout.
C.Castaneda (le feu du dedans)

Etudions dans un premier temps le Quatre comme principe organisateur de l’Unité -ou Quaternité- puis dans un second temps comme expérience de cette Quaternité à la quatrième étape du cycle -ou étape Quaternaire.

A : La Quaternité

Avec la Quaternité, nous sortons du pur domaine de l’Etre comme flux unitaire dans sa dynamique trinitaire (comme peuvent l’être les trois archétypes précédents ) pour entrer dans le domaine sinon de l’axiologique1 du moins de l’ordonnancement logique de ce flux en un système stabilisé et régulé. Vue ainsi la Quaternité qui implique impérativement l’intervention du caractère tangible que symbolise l’élément Terre, et par conséquent l’obligation de tenir compte des Parties (ce que n’impliquaient pas obligatoirement les trois premiers Archétypes : cf. le Un , le Deux, le Trois), est mise en jeu par l’interaction de quatre type d’éléments constituant la structure intime d’un quelconque système, dans son aspect local ou global (à l’échelle du Tout ou des Parties), et cela dès la seconde étape de son cycle puisqu’à la première étape (qui s’actualise sous forme d’une Trinité ; cf schéma a suivant et Archétypes I et III), la Quaternité structurelle des Parties est un héritage du cycle précédant.

PDF Lire la suite “Le Quatre : le socius” au format PDF (12 pages)