ACTES V, VI et VII

“Au cours des deux derniers millions d’années, si nous pouvons noter une foule de disparitions, aucune réelle nouveauté en dehors des Hominiens, ne s’est fait jour dans la nature ». T.de Chardin, le Groupe Zoologique Humain, p. 93 Et p. 8: “… l’Univers resterait incompris si nous n’arrivions à y intégrer de façon cohérente l’Homme tout entier, sans déformation, –tout l’Homme, je dis bien, non seulement avec ses membres mais avec sa pensée.” « Par suite replacée dans les choses en dimensions vraies, le pas historique de la Réflexion est beaucoup plus important que toute coupure zoologique, fût-ce celle marquant l’origine des Tétrapodes, ou celle des Métazoaires eux-mêmes. Parmi les échelons successivement franchis par l’Evolution, la naissance de la Pensée fait directement suite, et n’est comparable, en ordre de grandeur, qu’à la condensation du chimisme terrestre ou à l’apparition même de la vie. »

T.de Chardin, Le phénomène humain p. 202

Introduction

Voici l’Homme créateur de ses mondes pour le retour en l’Etre. Livré à la face du monde comme fruit ultime du monde de l’Intelligence animale (IVè Acte: Planète Terre et Organismes animaux et végétaux), l’homme, une fois le Créateur retiré1, se trouva être devenu créateur à son tour et ouvrir un nouvel âge :

« Pour faire à l’Homme dans la Nature sa place véritable, ça n’est pas assez d’ouvrir les cadres de la systématique et une section supplémentaire, – même un Ordre, même une Branche de plus… Par l’hominisation, en dépit des insignifiances de la saute anatomique, c’est un Age nouveau qui commence. La Terre fait « peau neuve ». Mieux encore, elle trouve son âme. »

T. de Chardin, Le phénomène humain, p. 201

Homme créateur d’un nouvel Age ou de trois Ages, puisque c’est trois mondes qu’il lui faudra parcourir pour le retour en l’Etre et la fermeture de son Grand Cycle

PDF Lire la suite  ” De l’homme a l’univers Actes V, VI et VII au format PDF (15 pages)